Piscine de Déville-lès-Rouen, AP-MA Architecture, Parvis

Point de rassemblement entre la ville à l’est, un parc au nord et ses plages végétalisées à l’ouest, le centre aquatique de Déville-lès-Rouen se dévoile par le sud, depuis la rue Jules-Ferry. Un monument de béton fibré blanc et de verre, à la silhouette basse et horizontale, se révèle alors à l’usager.

EFFET DE CONTRASTE

Faisant écho au parti d’implantation du centre aquatique, les façades se distinguent en un vitrage omniprésent côté espace baignade, ouvrant ainsi largement ce dernier sur le jardin, et en un habillage de béton blanc côté locaux annexes se tournant vers les aires de stationnement et le coteau urbanisé à l’est. La volumétrie, quant à elle, est simple : elle réunit deux objets architecturaux au niveau du hall d’accueil. Un volume haut et opaque axé sud-nord abrite les locaux techniques et l’administration. Dans son prolongement sud, la cour de service est à l’abri de la vue des usagers. Un second volume, coiffé d’une vaste toiture végétalisée et inclinée, couvre d’un seul mouvement le hall des bassins et les vestiaires. L’ensemble présente une silhouette dynamique, discrète et horizontale, significative d’une piscine.

EFFET DE VIBRATION

La majeure partie des façades du bâtiment est revêtue d’une peau en béton fibré, conçue grâce à des panneaux préfabriqués. Ce matériau se décline en différentes finitions, afin de créer une réelle vibration dans la perception de l’équipement. Des panneaux lisses, d’aspect mat ou poncé, habillent les parois opaques. Des panneaux matricés avec un relief imprimé dans la masse accentuent l’effet de matière et animent la linéarité des façades en s’intercalant dans les zones lisses. Enfin, quelques panneaux perforés laissent passer la lumière, façon brise-soleil dans le hall des bassins ou brise-vue dans la circulation des vestiaires. En plus de ne demander aucun entretien particulier, ce matériau favorise l’économie locale puisqu’il est façonnable par de nombreuses entreprises normandes.

EFFET DE PAYSAGE

À l’ouest de la piscine se développe un vaste espace végétalisé réservé aux baigneurs en période estivale. Orienté vers le sud et vers l’ouest, ce solarium est visuellement et phoniquement isolé du voisinage et englobé dans une véritable épaisseur végétale. Hors saison estivale, cet espace se veut jardin à contempler depuis le hall des bassins grâce aux nombreuses vitres de ce dernier. En extérieur, le bâtiment accompagne le Cailly par une courbure, renforçant l’attrait de la promenade Michel-Cozette. Les marcheurs bénéficient ainsi d’un cheminement de qualité entre l’édifice et la rivière, reliant la zone de stationnement à un bel espace végétal. Sur la partie nord, un parc relie en effet la rivière à l’ensemble du quartier. Il propose un espace public au cœur de la ville, à proximité des équipements, favorisant ainsi les échanges et les croisements entre les populations.

Crédit photo : © AP-MA Architecture

Piscine de Déville-lès-Rouen, AP-MA Architecture, façade est

Façade est

Piscine de Déville-lès-Rouen, AP-MA Architecture, façade ouest

Façade ouest

Piscine de Déville-lès-Rouen, AP-MA Architecture, façade nord

Façade nord

Piscine de Déville-lès-Rouen, AP-MA Architecture, façade sud

Façade sud

Programme :

  • Espace accueil
  • Pôle administratif
  • Espace vestiaires
  • Espace piscine : 1 bassin sportif, 1 bassin d’activité et de santé, 1 pataugeoire

Fiche technique :

  • Maîtrise d’ouvrageVille de Déville-lès-Rouen
  • Programmiste : NOGA
  • Maîtrise d’œuvre : mandataire, architecture, paysage, VRD, acoustique, économie : AP-MA Architecture ; architecte associé : ACAU Architectes
  • BET fluides, SSI, STD : Soja Ingénierie
  • BET structure : Sebat
  • Surface : 1490m2 (hors LT)
  • Coût des travaux : 5M€ HT
  • Livraison : 2022
Piscine de Déville-lès-Rouen, AP-MA Architecture, hall d'accueil
Piscine de Déville-lès-Rouen, AP-MA Architecture, hall des bassins

Développement durable

CONCEPTION
BIOCLIMATIQUE

  • Apport de lumière naturelle grâce à l’omniprésence des vitrages et à une orientation adaptée (hall d’accueil vers l’est, hall bassins et plages extérieures vers le sud-ouest, bassin sportif vers le nord-ouest et vestiaires vers le nord).
  • Confort en mi-saison et en hiver ainsi que limitation des risques de surchauffe estivale grâce à l’implantation de brise-soleil.
  • Ventilation naturelle dans l’ensemble des espaces grâce à de nombreuses ouvertures.
  • Limitation des déperditions de chaleur et élimination des ponts par une isolation extérieure, des menuiseries performantes et des doubles vitrages.
  • Associée à la mise en place d’une toiture végétalisée, inertie du bâtiment renforcée.

GESTION
DE L’EAU

  • Filtration de l’eau des bassins par un média à base de verre recyclé permettant d’obtenir une meilleure qualité d’eau par rapport à un filtre standard à sable (filtration des bactéries de 15 microns contre 40 maximum pour du sable). Ce média permet également d’espacer les lavages et donc de faire des économies importantes d’eau.
  • Équipement doté d’un système de production de chlore sur site à l’électrolyse au sel. Ce système améliore la qualité d’eau tout en réduisant les consommations. L’impact sur l’environnement est réduit car il n’y a plus livraison mensuelle de chlore par camions citerne.

GESTION
DE L’ÉNERGIE

  • Besoins en énergie de l’équipement assurés par un réseau de chaleur avec un taux d’énergie renouvelable de 92% (chaleur produite issue de l’énergie bois).
  • Mise en place en complément d’une pompe à chaleur à absorption permettant de diminuer davantage les coûts d’exploitation.
  • Production d’électricité par capteurs solaires photovoltaïques. L’énergie produite sera réutilisée sur site en autoconsommation.
Piscine de Déville-lès-Rouen, AP-MA Architecture, Parvis