Le projet a été conçu comme un objet architectural centré sur lui-même afin de s’affranchir au mieux des nuisances externes et offrir à la clientèle un lieu de calme et ‘d’optimisation’ physique. Néanmoins, il y a cette volonté que, par le jeu subtil des façades des deux volumes, identifiant chacun un complexe, la nature de l’équipement se révèle de manière à susciter l’envie, pour le public, d’y pénétrer. 

L’édifice clairement lisible depuis les voies environnantes, son ouverture généreuse au Sud et au Sud-ouest sur l’étendue de la vallée de l’Aisne, les volumes proéminents laissant transparaître le caractère ludique de l’équipement, la fluidité des espaces, tout ceci exprime la profusion et la variété des équipements qui sont proposées dans le complexe aquatique.

A la fois repérable et intégrée dans le paysage, la silhouette fonctionne avec cohérence quelque soit le point de vue de l’observateur. Elle caractérise la signature architecturale d’un équipement public venant renforcer le statut d’un site en pleine évolution.