Le parvis minéral, métaphore de la ville de DAX, avec ses installations d’eau, est conçu comme une respiration, ‘aspirant’ portant le visiteur à pénétrer au sein du complexe.

Une surélévation de 1 m du bâtiment permet de s’affranchir des risques d’inondation. La volumétrie est développée en fonction de l’ensoleillement et de la captation de la lumière, par des vitrages généreux en parties basses, par auvents et brise-soleil éléments constitutifs de l’expression architecturale. Ces derniers ondulent à l’image des flux de l’eau.

A cette virtuosité des formes, répond une souplesse fonctionnelle propice aux désirs de chaque type d’utilisateurs. Cette volumétrie blanche, quasi cinétique, joue avec élégance de tous les paradoxes : liquide/solide, dématérialisation et affirmation des formes, simple complexité.

Le centre aquatique de DAX sera composé d’un bassin sportif, d’apprentissage et d’une pataugeoire, ainsi qu’un bassin nordique possédant une couverture thermique et de nombreux jeux aquatiques.